[Danse]
Compagnie|Hung Dance
Durée|56 min
Lieu|
Présentation de la pièce
Un spectacle qui vous plonge dans une obscurité onirique profonde en quête infinie de la clarté.

Comme un oiseau, longue chorégraphie présentée en 2018 et spectacle inaugural de Hung Dance, est adapté de Birdy, chorégraphie courte qui a été maintes fois primée. La pièce montre comment les humains, au milieu des innombrables collisions et conflits inhérents à l’existence, cherchent un sens à leur vie et mettent en œuvre toutes sortes de stratégies d’esquive, d’affrontement ou de résilience.

« Je suis dans l’incapacité de proposer une solution ou une échappatoire. Tout ce que je peux espérer, c’est seulement de pouvoir porter un large regard, avec une authentique et sereine sollicitude, à la fois sur de toutes petites choses et sur le vaste monde. ». LAI Hung-Chung raconte comment durant les années passées plusieurs de ses amis ont successivement sombré dans la dépression et les troubles bipolaires. En essayant de les accompagner et de les comprendre, il s’est lui-même retrouvé dans un état d’agitation et de déséquilibre émotionnel. C’était comme si le réel était englouti par un trou noir. Avec Comme un oiseau, LAI Hung-Chung observe directement ce trou noir de la psyché. Il expose les symptômes dépressifs du personnage central en adjoignant à celui-ci plusieurs sosies, images de l’agglutination des divers états émotionnels qui le tourmentent. Agité par l’angoisse, ce personnage central évolue dans un espace imaginaire, surréel, pour un soliloque somnambulique concrétisé par le corps des danseurs, tantôt dans un solo, tantôt dans le mouvement dialectique d’un duo ou encore de tous les danseurs.

Outre le langage des corps, LAI Hung-Chung recourt à différents objets pour s’exprimer. L’usage d’accessoires tels que la queue de faisan, la lanterne ou encore une espèce de cagoule extensible renvoie chacun à un sens symbolique que le chorégraphe souhaite faire surgir au fils de la représentation. La longue queue de faisan présente du début à la fin de la chorégraphie constitue un élément central qui permet d’illustrer les différentes facettes de la conscience de soi. En mêlant l’utilisation de cet accessoire à des techniques de danse contemporaine, à l’expression d’états émotionnels, mais aussi à des rythmes de break dance ou à des acrobaties spécifiques de l’opéra chinois, il subvertit visuellement un symbole extrême-oriental pour en faire l’image nouvelle de la quête de soi. Une lanterne évoque ce qui se passe dans le cœur de celui qui souffre. Des cagoules manipulées par les danseurs symbolisent la raison. Entre les deux, des scènes de combats intérieurs se livrent avec subtilité devant les yeux de spectateurs, qui y reconnaissent des scènes de conquête au plus profond de soi.

 

Distribution

Directeur artistique, chorégraphe | LAI Hung-Chung
Administration | HSIEH Ya-Yun
Danseurs | CHENG I-Han, HUANG Yu-Hsuan, YANG Ya-Ching, LEE Kuan-Ling, LU Ying-Chieh, KUO Chueh-Kai
Coordination internationale | LEE Yun-Yu, WANG Shih-Wei
Régie générale | TSAI Chao-Yu
Régie plateau | WU Shin-Jie

Contact

Ms HSIEH Ya-Yun
Tel : +886912145188
Email : hungdance0811@gmail.com

Galerie