[Théâtre]
Durée|45 min
Lieu|Théâtre La Condition des Soies
Présentation de la pièce

«Véritable transposition de symboliques et vertus anciennes plongées dans un quotidien moderne oppressant, la pièce du metteur en scène aborigène Adaw Palaf Langasan est étonnante et exaltante.» - Johan Barthelemy, La Provence, le 06 juillet 2015.

Le Langasan Theatre a été fondé en 2012 par l’artiste de performance Adaw Palaf, aborigène taïwanais de l’ethnie Ahmi. Langasan évoque Cliangasan, par lequel les Ahmis désignent la plus haute montagne de la chaîne littorale, lieu sacré, berceau de l’ethnie et de ses mythes fondateurs. 

Le terme d’aborigène désigne les populations présentes à Taïwan antérieurement à l’arrivée des premiers immigrants han (chinois) au 17e siècle. La génétique et la linguistique ont établi que les aborigènes taïwanais appartiennent au groupe austronésien et qu’à ce titre ils sont apparentés aux populations des Philippines, de Malaisie, d’Indonésie, de Madagascar et d’Océanie.

Actuellement, 16 ethnies aborigènes ont été reconnues officiellement par les autorités de Taïwan. Les recherches en archéologie et en linguistique révèlent que ces ethnies ont connu bien des vicissitudes culturelles au cours de leur histoire. Elles ont en effet été confrontées à des sociétés de culture radicalement différente et il leur a fallu subir le joug de la modernité induit par la technique, ce qui s’est traduit par l’extinction souvent complète de cultures et de langues et donc par une désagrégation identitaire. Traditionnellement, les aborigènes taïwanais subvenaient à leurs besoins grâce à une agriculture nomade et à la chasse. Pratiquant le culte des mânes des ancêtres, ils étaient persuadés que ceux-ci résidaient sur les sommets des hautes montagnes et qu’ils avaient le pouvoir de protéger l’ethnie en lui assurant des récoltes abondantes. Pour cela, on accomplissait des rituels d’offrande et de sacrifice, tous différents selon les ethnies.

L’ethnie Ahmi est, de toutes les ethnies aborigènes de Taïwan, la plus importante numériquement. Ses membres se désignent sous le nom de pangcah, ce qui peut se traduire par « homme » ou encore « membre de la tribu ». Le mythe de leur origine évoque le « grand déluge », la noix d’arec et une union entre un frère et sa sœur. Chaque année, en juillet, août ou septembre, pour célébrer l’abondance de la récolte, ils accomplissent un important rituel d’offrande. Ils sont traditionnellement animistes et polythéistes ; de plus, ils vouent un culte aux mânes des ancêtres. Leurs chants harmonieux se caractérisent par une puissance rythmique et mélodique très communicative. Parmi toutes les ethnies aborigènes, celle des Ahmi est la seule à pratiquer la poterie. Outre des récipients pour usage quotidien, les Ahmi fabriquent aussi des vases rituels qui diffèrent les uns des autres par la forme, par la taille et aussi par le nom selon qu’ils sont destinés à une femme ou à un homme. Chaque membre de la tribu en possède un et lorsqu’il meurt, le vase l’accompagne dans l’au-delà comme objet funéraire.

En langue ahmi, Misa-Lisin désigne un rituel saisonnier d’offrande.  Ce spectacle s’articule en 5 scènes. Tout d’abord retentit, avec « Ancienne mélodie Rukai », l’appel au rituel de l’offrande aux mânes des ancêtres, comme une respiration profonde de la vie insulaire. Avec « Entre l’esprit et sa demeure », le corps des performeurs devient, au rythme des halètements, support artistique éclaboussé de peinture jusqu’au ruissellement. Avec « Puissance du riz » est posée la question de savoir comment la vie parvient à maturité tel le riz qui croît dans les rizières. Avec « Offrande », tendez vos mains ouvertes afin que nous y portions les mille senteurs végétales de la terre, depuis trop longtemps oubliées. Enfin, avec « Source », le regard porté sur les vicissitudes passées de la vie nous ramène au point de départ.

 

Principales tournées internationales 

2015   Treasure Hill Artist Village, Taïwan
2015   National Kaohsiung Center for the Arts – Weiwuying, Taïwan
2015   Taipei Poetry Festival, Taïwan
2015   Festival OFF d'Avignon, France
2015   Edinburgh Festival Fringe, Èdimbourg, Angleterre

Distribution

Mise en scène | Adaw Palaf Langasan
Interprètes | Amale Gadhu, YAO Zuvonne, CHANG Han-Ya, LIU Yu-Hsien,  Sayum Vuraw, Moli Kati
Musique  | CHAN Chih-Wei
Lumières | Anu Kaliting Sadipongan
Administration| HUANG Gang

 

Contact

Mme CHOU Pang-Jung
E-mail: langasantheatre2020@gmail.com

Galerie